#02 – 5 novembre 2011 : catastroppphhhe !

Deuxième rendez-vous des Open Ateliers. Xavier nous attend de pied ferme vingt minutes avant l’ouverture. Il vient de loin mais ne veut pas en manquer une miette.

Nous débutons donc cette journée dans la bonne humeur et légèreté. Tout le monde s’installe naturellement et commence à bidouiller ou échanger sur les activités des autres. Toons refait une petite démo de PureData vs Arduino (voir Open Atelier précédent) à une étudiante de Rodolphe (professeur en Arts Appliqués) et Ludovic.

Sur un socle d’exposition, des essais de mapping vidéos sont ensuite réalisés en utilisant PureData et le patch 4corners dont on causait précédemment sur les commentaires. Bien sûr, on dérive sur le patch en commençant à lui associer de la vidéo, de la musique « générative », du pdp…(via la boite pdp2gem) j’en passe et des meilleurs.
 : mapping musique aleatoire sur cube.zip

Nous sommes rejoint dans l’après-midi par Love et Marlen de Göteborg (Suède) que Luce et Toons ont rencontrés il y a quelques années lors de Médiacamps organisé par Labomedia (voir Vision).

Nous avons également le plaisir de recevoir, Axelle de Design The Future Now qui nous a présenté ses projets d’installations autour du bonheur. Ainsi que Charles qui veut tester les qualités sonores d’une Arduino par ses sorties de courant continu.
Charles (qui est un peu un pro de MaxMsp..) en profite pour présenter la librairie Flib de PureData, qui permet d’analyser les harmoniques la brillance d’un son et notamment les Tristimulus qui font rêver les personnes machiavéliques qui veulent générer du son et de l’image en même temps …

Catastroppphhhe

15h30, début d’une tempête annoncée sur le département. Après avoir été prévenu par quelques puissants grondements orageux accompagnés de baisses de tensions électriques, nous voyons une masse d’eau s’infiltrer par les portes vitrées du patio intérieur. L’équipe échange donc les ordinateurs portables contre des raclettes et les Arduino contre des bâches plastiques.

Première mission remplie pour Réso-nance : redonner une activité physique aux personnes qui ont tendance à trop rester assises devant leur écran.

Après avoir sauver tout le matériel et l’avoir placé en zone de haute sécurité anti-humidité, la motivation générale permet de continuer dans la foulée l’Open-Atelier en mode soirée.
Sur des planches-écrans, Toons et Gui Lux s’essayent au vidéo-mix-mapping pendant que Lucien et Bertand expérimentent un dispositif sonore 5.0 en vu du concert le lendemain même organisé par Terre Étranger. Loïs se joint à eux en diffusant ses sonorités crées à base d’électromagnétisme et de jeu de laser sur disque dur (qui tournent) reflété sur un panneau solaire (voir Open Atelier précédent).

Encore une très agréable journée malgré l’humidité où nous avons pu expérimenter la conductivité de l’eau. On fait sécher les chaussettes et on revient le mois prochain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *