#01 – 8 octobre 2011 : 1er Open Atelier

Pour ce premier Open-Atelier à la Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine, nous avons eu le plaisir d’accueillir Xavier, 80 ans a qui nous avons pu montré comment fonctionne la carte Arduino ainsi que le logiciel PureData et plus précisément le patch Pduino qui permet de communiquer avec notre micro-contrôleur préféré.

Xavier, avec ses talents de réparateur de TV et d’amplificateurs, nous appris pas mal de de chose sur d’électronique de base (transistors, relays…). Ce fut un bel échange !

Grâce aux photo-résistances, un petit laser et une carte Arduino nous avons pu imaginer la construction d’une harpe telle celle utilisée par Jean-Michel JARRE.
Voici un petit tutoriel minute :
 : PduinoLaserHarpe (zip:405ko) contenant le tutoriel en pdf ainsi que patch et firmdata. Nous envisageons de louer la place Tian’anmen pour un futur concert ou simplement de rester dans notre chambre…

Dans le même temps Lucien et Éric ont débuté un projet d’acousmonium maison avec des enceintes récupérées, avec lesquelles nous envisageons de diffuser de la musique et surtout concevoir des patchs de spatialisation. En utilisant Pure-Data, ou bien Maxmsp, et en reliant le calculateur électronique à une carte sonore équipée en sorties audio, nous pourrons contrôler cet ensemble d’haut-parleurs.

Par le biais Artoolkit et de Processing, Pyo et Rodolphe ont réalisé des extensions de réalité augmentée pour afficher des objet 3d sur des captations webcam.

Jérôme a continué de tester des systèmes de fermetures de portes pour son installation Chimères Orchestra. En effet ces systèmes, puissants mais fragiles, ont une durée de vie très approximative. Entre les mains de Jérôme…. R.I.P. Ainsi, Xavier lui a proposé de réfléchir à une astuce pour mesurer l’intensité de forte puissance à partir d’électronique de base.

Guilux nous à presenté le soft Veejay sur LINUX ainsi que Xaos, un générateur de fractales. De quoi tripper un max avec des visuels qui ont la transe.

Pendant ce temps, Toons, qui a cassé pour la douzième fois sa clé usb live Ubuntu, a testé avec Lois les joies des panneaux solaires branchés directement sur des enceintes en leur balançant divers signaux lumineux et électromagnétiques. (En effet, à notre grande stupeur, les panneaux captent aussi l’electro-magnétisme). Tout cela nous rappelle la performance de Derek Holzer à la fête des 01 du Labomedia.

Loïs, sur un questionnement de Julien, s’est emballé dans la construction d’un patch Pure Data utilisable pour la réalisation de vidéo-mapping tout en pouvant déterminer plusieurs flux vidéos simultanément contrôlable en direct.

Nous avons aussi reproduit les expériences de Leafcutterjohn. Grâce à l’effervescence d’un aspirine, nous nous sommes imaginés concevoir de la « synthèse granulaire ». Quel programme !

5 réflexions au sujet de « #01 – 8 octobre 2011 : 1er Open Atelier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *